AÉROPORT CHICOUTIMI/SAINT-HONORÉ 1942-2017 

2017 est une année importante pour l’Aéroport Chicoutimi/Saint-Honoré car nous fêtons le 75e anniversaire de son existence.  Construit pendant la 2e guerre mondiale, c’est un site riche d’histoire et une fierté pour notre ville.  Par le biais d’activités organisées au cours de l’année, le public sera invité à découvrir les secrets de son passé et à partager la vision de son avenir.

Sur le plan historique, la base de Bagotville a été choisie comme première Unité d’Entraînement Opérationnel (Operational Training Unit : OTU) pour les pilotes de chasse du Commonwealth.  Comme tous les aéroports d’entraînement OTU, Bagotville devait obligatoirement avoir une base auxiliaire prête à prendre le relais en tout temps.  C’est ainsi qu’en 1942, les deux aéroports ont été construits en même temps et les jeunes pilotes qui y étaient formés devaient par la suite être envoyés immédiatement en Angleterre pour aider celle-ci à contrer les bombardements allemands.

En 1945, les deux aéroports sont fermés et en ce qui concerne Saint-Honoré, les bâtiments ont été vendus puis déménagés en pièces détachées.  Ce n’est que plusieurs années plus tard, soit en 1964 avec l’arrivée notamment de l’Aéro Club Vol-Air et de Mont Vâlin Aviation, que l’aéroport commence réellement à reprendre vie avec la construction d’un bâtiment en 1965 qui est actuellement occupé par la compagnie Exact Air.  1967 est une année marquante avec l’achat, par le gouvernement du Québec, d’une partie des terrains et des pistes qui appartenaient à la succession du Dr Gustave Gauthier. Depuis ce jour, le Ministère des Transports du Québec en assume la gérance.

1968 est une autre année charnière avec la création du Centre Québécois de Formation en Aéronautique (CQFA) du Cégep de Chicoutimi.  D’autres locataires se sont ajoutés depuis ce temps, ce qui fait que l’aéroport prend de plus en plus d’ampleur.

Transports Canada, maintenant NAV-Canada, y a construit deux tours de contrôle ; la première en 1970 et la dernière en 2006.

Pour souligner les célébrations, un comité, composé d’une quinzaine d’intervenants qui gravitent autour de l’aéroport est en place depuis quelques mois, avec comme président M. Serge Boucher, directeur du C.Q.F.A.  Trois activités sont actuellement planifiées : Une première prévue le samedi 6 mai dans le cadre d’un cocktail d’ouverture qui servira également d’activité de financement.  La deuxième s’adressera pour le grand public et sera organisée en collaboration avec le festival Saint-Honoré dans l’Vent les 17 et 18 juin prochains.  Finalement, une conférence portant sur l’avenir de l’aviation civile qui aura lieu le 5 octobre. Vous trouverez plus d’information sur ces activités en naviguant sur notre site internet.

En plus des activités qui seront prévues au programme, vous aurez l’occasion d’en connaître davantage sur l’histoire de l’aéroport avec la diffusion d’un DVD et une exposition de photos historiques qui couvriront les 75 ans de son existence préparés par Michel Bergeron, historien pour le comité du 75e de l’aéroport.